La bannière du site
Accueil / Les ressources / Les cahiers techniques / Pratique / Golf 1 & 2 (8s) - Changement courroie de distribution

Golf 1 & 2 (8s) - Changement courroie de distribution

Le rôle de la courroie de distribution est primordial pour le fonctionnement du moteur, car elle est la seule pièce qui assure la liaison et la parfaite synchronisation entre le vilebrequin et la distribution (arbre à cames et soupapes). C’est pour cette raison qu’elle dispose de dents, évitant tout glissement entre le pignon du vilebrequin et la poulie de l’arbre à cames. Toute défaillance de celle-ci aurait une issue fatale pour le moteur, car les soupapes n’étant plus actionnées, ces dernières percuteraient alors la tête des pistons, se déformeraient, voire même se casseraient dans le cylindre, abîmant de façon irrémédiable les pistons et les cylindres. Concerne les moteur 1.6 l et 1.8 l, types EG et DX (valable aussi pour les EV et PB)

Quand faut-il la changer ?

Comme toutes les pièces en mouvement, et aussi en caoutchouc, la courroie de distribution vieillit et s’use : c’est pour cette raison qu’il faut la remplacer régulièrement. La fréquence de remplacement de la courroie de distribution est tous les 100.000km, ou tous les 5 ans si la voiture parcourt nettement moins que 15.000km par an. Son remplacement s’accompagne (au moins une fois sur deux) du changement du galet tendeur. Le moteur EG "16S" voit sa courroie de distribution remplacée tous les 30.000km.

Quelques conseils.

- Une courroie déposée doit toujours être remontée dans le même sens de rotation, sinon celle-ci se scinderait en deux dans son épaisseur, puis casserait.
- Etant constituée de caoutchouc, elle ne supporte aucune projection d’huile (car l’huile désagrège les caoutchoucs).
- La courroie de distribution ne supporte aucune pliure, sinon, les fibres internes se cassent et la fragilisent.
- Toute intrusion et dépôt de corps étranger sur les poulie use prématurément la courroie et les poulies, c’est pour cela qu’il ne faut jamais rouler sans le cache courroie. (A partir de février 1979, le cache courroie couvre complètement la courroie)
- Une courroie trop tendue s’use aussi prématurément. Lorsqu’une courroie est trop tendue, cela se caractérise par un petit sifflement/grincement aigu, perceptible au ralenti surtout.
- Ne jamais entraîner le moteur par la vis de l’arbre à câmes (engendre trop de contrainte sur la courroie, au niveau du pignon de vilebrequin). Il faut entraîner le moteur par l’hexagone situé au centre du pignon de vilebrequin, ou en passant la 3è vitesse et pousser la voiture.
- Le galet tendeur est aussi une pièce qui s’use : le remplacer tous les deux remplacements de courroie, au moins (le mieux étant de le remplacer à chaque changement de la courroie de distribution).
- C’est au moment du démarrage du moteur que la courroie est la plus sollicitée, car elle subit la mise en mouvement du moteur par le démarreur, puis les premiers à-coups (violents) de combustion avant l’atteinte du régime de ralenti : lorsque la courroie arrive au terme de sa vie, il faut éviter de démarrer le moteur inutilement, afin de diminuer les risques de rupture de celle-ci.

Principaux outils à utiliser.

- Clés allen de 5 et 6
- Clé à pipe de 10 (pour démonter les caches courroie de distribution)
- Clé à pipe de 19 (pour faire tourner le moteur "à la main")
- Clé plate ou à œil de 15 (pour le galet)
- Clé plate ou à œil de 13 (pour desserrer l’alternateur)
- Clé à ergots ou pince à circlips (pour le réglage du galet tendeur)

A. Dépose de la courroie de distribution

1- Dépose de la courroie trapézoïdale

Détendre la courroie trapézoïdale en faisant basculer l’alternateur vers l’avant du véhicule. Pour se faire, on aura desserré :
* le boulon fixation de la bride de réglage de tension sur la culasse (au niveau de l’anneau de levage du moteur)
* la vis située en partie basse de l’alternateur (pour y accéder, enlever le capuchon noir, en plastique, situé sur le cache courroie de distribution).
* le boulon de fixation de la bride de réglage sur le corps de l’alternateur.

JPEG - 49.6 ko
Pour détendre et déposer la courroie d’alternateur, il faut desserrer les 3 vis / boulons
JPEG - 33.2 ko
Pour facilité la dépose de la courroie d’alternateur, commencer par la poulie de pompe à eau.

2- Dépose du cache courroie de distribution supérieur.

Le cache courroie supérieur se dépose en dévissant les deux écrous qui maintiennent aussi le cache culbuteur, et en dévissant la vis allen large.

JPEG - 38 ko
Dépose du cache courroie supérieur : commencer par les deux vis du haut
JPEG - 49 ko
Le cache courroie supérieur est facile à déposer : deux écrous (qui maintiennent aussi le cache culbuteur)

3- Mise, au préalable, aux repères de la distribution.

Afin de se faciliter le travail par la suite, il est préférable d’amener déjà la distribution aux repères de calage. Pour cela, on va juste faire coïncider le repère de la poulie d’arbre-à-cames (coup de pointeau sur la face interne de la poulie d’arbre-à-cames) et le plan de surface du joint de cache culbuteur. (On est forcément aux repères, car l’arbre-à-cames fait deux fois moins de tours que le vilebrequin.)

JPEG - 38.2 ko
On peut entraîner le moteur, à l’aide d’une clé, par l’hexagone situé en bout
JPEG - 45.6 ko
Mise aux repères en alignant le coup de pointeau de la poulie et le plan de joint du cache culbuteur.

4- Dépose de la poulie de pompe à eau

Cette poulie est maintenue par trois vis allen. Ne pouvant pas être bloquée et les vis fortement serrées rendent sa dépose moins évidente. La technique de desserrage des vis consiste dans un premier temps, grâce à une 2è clé allen, de prendre "appui" sur une des vis afin de débloquer les autres...

JPEG - 39.8 ko
Une des vis sert d’appui et permet de débloquer les deux autres.

... puis en mettant des autres vis (longues), qui vont à leur tour servir d’appui et en glissant un tournevis entre les deux, on débloque la 3è vis de la poulie de pompe à eau.

JPEG - 46.8 ko
Grâce à deux longues vis et un tournevis, on dispose d’un appui pour débloquer la 3è vis.

5- Dépose de la poulie de bout de vilebrequin (attention à sa position repérée par rapport au vilebrequin) et dépose du cache courroie inférieur.

JPEG - 33.8 ko
Desserrage des vis de la poulie de vilebrequin. Afin de bloquer ce dernier, mettre "en prise", en passant la 3è vitesse.
JPEG - 24.6 ko
Dépose de la poulie de bout de vilebrequin, afin de pouvoir retirer le cache courroie inférieur. Attention , elle est repérée par rapport au vilebrequin. Une des vis est laissée, afin d’éviter de coincer la poulie pendant la dépose.

Le cache courroie inférieur se dépose en dévissant trois vis :
- une située à gauche du pignon de bout de vilebrequin
- une autre située dans un puit au dessus du pignon.
- une située sur la pompe à eau.

JPEG - 38.7 ko
Attention, la poulie de bout de vilebrequin repérée par rapport au vilebrequin !

La poulie dispose de deux repères :
- Un des trous non utilisés est ovalisé : cet ovale correspond avec l’ergot se trouvant en bout d’axe du vilebrequin
- les 4 trous sont disposés de manière irrégulière .

JPEG - 35.1 ko
Pignon de bout de vilebrequin : ergot de détrompage pour la poulie de bout de vilebrequin. Cet ergot doit coïncidé avec le trou ovalisé de la poulie.

6- Dépose du cache courroie inférieur

Le cache courroie inférieur se dépose en dévissant trois vis ;
- une située à gauche du pignon de bout de vilebrequin
- une autre située dans un puit au dessus du pignon.
- une située sur la pompe à eau.

JPEG - 32.7 ko
Le carter inférieur est maintenu par 2 vis situées de part et d’autre du pignon de vilebrequin.
JPEG - 30.3 ko
La 3è vis du cache courroie inférieur est située sur le corps de la pompe à eau.
JPEG - 46.5 ko
La dépose du cache est un peu délicate, car sa passe juste ; il faut le faire tranquillement !

7- Contrôle des autres repères de calage, avant la dépose de la courroie.

Après la dépose du cache, on remet la poulie, afin de s’assurer que le repère de la poulie de bout de vilebrequin et la poulie dentée de l’arbre accessoire sont bien alignés. Cette vérification permet notamment de s’affranchir d’un calage de l’allumage, si lors d’une précédente dépose de la courroie il y a eu un décalage d’une dent.

JPEG - 40 ko
Pour ce deuxième point de calage, il faut que le coup de pointeau sur la poulie dentée de l’arbre accessoire corresponde avec l’encoche située sur le bord de la poulie de bout de vilebrequin (rappel : la poulie d’arbre-à-cames doit être aussi aux répères.)

Après cette précaution prise, on desserre le galet tendeur de la courroie et on peut retirer la courroie.

JPEG - 49.8 ko
Le galet tendeur desserré, on peut dépose de la courroie.

B. Remplacement du galet tendeur.

Les anciens galets et les galets actuellement disponibles sont différents par leur système excentrique de réglage (tension de la courroie de distribution) :
- anciens : excentrique à écrou hexagonal
- actuels : excentrique pour clés à ergots

Cette différence se traduit par une largeur totale différente. Donc, quand vous remplacez un ancien galet par un actuel, pensez aussi à remplacer le goujon (de longueur différente, lui aussi)

Attention, pour déposer un ancien galet, il faut lever le moteur (enlever la grande vis du support moteur), sinon, il butera sur le longeron.

JPEG - 33.9 ko
Ancien galet, avec excentrique hexagonale - Nouveau galet, avec excentrique à ergots (moins large). Le goujon est plus court.
JPEG - 48.8 ko
Dépose du goujon du galet (type ancien), afin de mettre le nouveau goujon (plus court).

Pose du nouveau goujon, puis du nouveau galet. Puis redescendre le moteur et remettre la grande vis du silentbloc moteur.

C. Calage de la distribution aux repères

1- Alignement du repère de la poulie d’arbre-à-cames avec le plan de joint du cache-culbuteur.

JPEG - 28.7 ko
Attention, certaines poulies d’arbre-à-cames comportent un repère différent se présentant sous la forme d’une encoche droite.

2- Alignement des repères de la poulie d’arbre accessoire et de la poulie de bout de vilebrequin.

D. Pose de la nouvelle courroie de distribution.

Assurez-vous que les repères de calages sont bien alignés :

- entre la poulie d’arbre-à-cames et le plan de joint du cache culbuteur
- entre l’encoche de la poulie de bout de vilebrequin et la poulie dentée de l’arbre accessoire.

* Commencer par positionner la courroie sur le pignon du vilebrequin (pignon du bas).
* Puis positionner la courroie sur la poulie d’arbre accessoire, en prenant soin de la tenir tendue (bien vérifier que les repères des deux poulies coïncident bien)
* Continuer en positionnant la courroie sur la poulie d’arbre-à-cames en tenant la courroie toujours tendue.
* finir en plaçant la courroie dans la gorge du galet.

A l’aide d’une clé à ergot, faire tourner le galet tendeur dans le sens des aiguilles d’une montre pour tendre la courroie. Attention, si vous faites tourner le galet tendeur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, il se mettra à frotter contre le cache courroie inférieur.

JPEG - 56.5 ko
On peut faire tourner le galet tendeur à l’aide d’une pince à circlips, à défaut de clé à ergots !

Pour vérifier la tension de la courroie de distribution, on saisie le brin le plus long de la courroie, puis on le fait pivoter : on doit pouvoir la faire tourner de 90°.
- Au dela de 90° : la courroie n’est pas assez tendue
- Avant 90°C : la courroie est trop tendue Une courroie trop tendue fera un petit bruit de grincement / sifflement régulier.

JPEG - 45.1 ko
Contrôle de la tension de la courroie.

Avant de reposer tous les caches, il faut impérativement faire tourner le moteur sur 2 tours, à la main, afin de s’assurer que l’opération a été correctement réalisée.

Après avoir contrôlé que la courroie a été correctement posée, procéder à la repose des caches-courroie (attention à bien reposer la poulie de bout de vilebrequin face au repère-ergot du vilebrequin) et de la courroie d’alternateur.

JPEG - 32.7 ko
Pour la repose des caches, des poulies et de la courroie d’alternateur, procéder dans l’ordre inverse des opérations de dépose.

Pour finir, quelques références et prix (récemment constatés chez VW) :

- courroie ref : 056 109 119 A. Prix : 23.63 euros.
- galet ref : 026 109 243 E. Prix : 39.44 euros.
- goujon : N 902 964 01. Prix : 0.57 euros.

 Publié le 31 mai 2003, dernière modification le 17 juin 2007 par Patrice


Le 11 mars 2014, par Fred

Quelle générosité et quelle patiente pour réaliser un tuto de cette qualité. Un immense merci de ma part. Cordialement Fred


Le 13 avril 2010, par Joe

bonjour et un grand merci pour se forum ! Je viens d’effectuer ma courroie de distribution de ma 19 PB 24 ce qui a été aisé grâce à cette page "pratique". J’en ais profité pour faire ma pompe à eau, et s’est en faite le seul moment où j’en ais baver car, comme si bien dit, les vis de la poulie sont extrêmement tenaces ... mais n’ont pas resistées à ma patience. Juste une frayeur au moment de l’essai, le moteur démarre au quart de tour et ... cale !!! Je n’avais pas rebranché la cosse d’admission d’air ... Encore MERCI se site est formidable !


Le 1er avril 2010, par feutron

un grand merci a l’auteur de cet article et aux concepteurs de ce site, qui est tres bien expliqué avec pleins d’information bien détaillées. Site franchement a recommander pour tout ceux qui veulent faire des opérations quelques peu "intenses" tout en sécurité. Un des rares sites sur le net a donner des informations aussi bien détaillées et illustrées, site a faire connaitre de tout les golfistes ;)

grace a cet article, j’ai enfin pu régler comme il le falait la transmission, et redémarrer aussi sec et au quart de tour.

En effet, le garagiste qui m’a changé la transmission avait mal resseré le galet tendeur, la poulie du vilebrequin a sauté quelques crans, plus moyen de démarrer, j’ai eu une peure bleue d’avoir martelé les soupapes ou de les avoir tordues. j’ai tenté tout de meme de resynchroniser le tout ( foutu pour foutu...) Et ca a marché !!!

un grand merci a vous tous !!!!!


Le 22 février 2010, par Jeremy

Sur l’Avant derniere photo de la partie C. On peut voir sur la tranche de la courroie apparaitre son milieu "métallique" , cela est irrégulier sur la courroie, à certains endroits seulement.J’ai la meme chose sur la mienne, cela n’est pas le syndrome du scindage en deux ?Rassurez-moi.Je l’ai bien mise dans le meme sens de rotation, et elle est neuve, juste démonté au bout de 40km pour recaler la distri.

Merci à vous.Cordialement.


Le 20 février 2010, par maillard

bonjour à tous, Avant de trouver votre site j’avais une "peur bleue" de changer la courroie de distribution de ma golf II 1,6 TD mais je l’ai fait tout seul, chapeau pour les explications !!! Voici les étapes que j’ai effectuées en plus de celles que j’ai pu lire :
- démontage du filtre à air pour avoir de la place (1 collier sur tuyau d’aspiration un élastique en bas du filtre)
- démontage de la roue avant gauche
- démontage du par-boue plastique vissé sur carrosserie (8 vis)
- démontage de la poulie à gorge du vilebrequin en retirant les 4 vis à 6 pans, (important les vis ont un pas à droite donc tourner en sens trigo pour démontage)
- démontage de la poulie de pompe à eau, 3 vis (tourner en sens trigo )
- tourner avec une cle à pipe de 19 le vilebriquin sens horaire pour positionner la P d’inject et l’arbre à C, repérer au blanco
- Mettre une pige à la pompe d’injection bosch (trou prévu sur la poulie et sur le bâti moteur) car elle décale lorsqu’on enlève la courroie de distribution
- remonter la courroie et le galet tendeur en même temps, le tendre (j’ai pu le faire en sens horaire et trigo), puis le sérrer Bon courage, longue vie à la golf.... Cordialement. PS j’ai une courroie de distribution de nissan sérena 2 L DLX à faire prochainement, si quelqu’un à une explication je suis preneur, d’avance merci.


Le 2 mai 2009, par anonyme

merci pour ce très bon tutoriel . j’ai une golf II pas GTI, mais 90 ch qui a quasi le même moteur, et j’ai réalisé ma distrib il y a 2 ans grâce à vous, c’était ma toute première distrib Demain je remets le couvert, puisque j’ai un joint de vilebrequin qui fuit à priori


Le 24 février 2009, par SYLVR6

Salut à tous.

Bravo pour les explications.

J’ai changé ma courroie hier et aucuns soucis.

Quelques points à éclaircir cependant :

1. cette notice est valable pour la quasi totalité des moteurs de GOLF 1/2/3 , Corrado, Jetta, Vento en 4 cylindres du 1,5L au 2L.

2. pas besoin de lever le moteur en dévissant le support moteur de distribution, même avec un galet tendeur ancien modèle.

3. pour la pompe à eau, pas de risque si elle n’est pas changée avec la distribution sur les moteurs qui ont une cylindrée d’au moins 1,5L ,c’est la courroie d’accessoires qui l’entraine. Sur tous les autres moteurs jusqu’à 1,3L, la pompe à eau est effectivement prise avec la distribution et il est préférable de la changer.

Bonne route à tous et longue vie à nos Volkswagen.


Le 31 janvier 2009, par anonyme

bonjour à tous les fans de l’irremplaçable petite bombe de Volkswagen. Je viens de refaire la distribution sur ma 1800 gti de 83, une des rares 5 portes produites (quelqu’un aurait-il les chiffres de production ?) et j’ai suivi à la lettre vos conseils pour le changement de la courroie et du galet car c’etait ma première distri. Alors un grand merci et bravo pour cet article clair et précis qui m’a permis de mener à bien les travaux. Un petit conseil :on trouve le kit distri pour environ 40€ sur Oscaro ou Webauto ( marque QH dans mon cas). Encore merci et longue vie à nos gti !!


Le 18 janvier 2009, par anonyme

Tres peu d’explications techniques sont clairement expliquées comme celle ci. Bravo pour la gentillesse et la patience de celui qui a rédigé. Le pignon d’arbre à cames peu avoir un trai à la place d’un coup de pointeau. golf cabriolet Karmann de 92 1.8l


merci ------------------------


Le 18 novembre 2008, par GTiste novice

bonjour je tien a remercier les webmaster de ce site car il est tout simplement génial ! je possede une golf 2 gti 8s (moteur PB) de 87 et j’ai un petit soucis avec la distribution !!! En effet je n’ais pas la meme poulie d’arbre a came que celle qui est sur les photos de ce topic !! sur mon arbre a came j’ai la meme poulie que celle qui est sur l’allumage ( poulie a trous ovoïde) dans ma grande précipitation de faire ronronner cette merveille de mécanique allemande j’ai omis de marquer le positionnement de ma poulie d’arbre a came ( la seul évidament qui ne comportait pas de marquage) sur ma revue technique ainsi que sur le site on me dit qu’il existe deux sorte de marguage ( un coup de poincon ou un marquage ) mais sur ma poulie il n’y as ni l’un ni l’autre mais simplement un trait en renfoncement sur l’interieur de ma poulie !!!!!! le problème est que je ne sais pas si je doit rapporter ce marquage au plan de joint ou non ( jai fait tourner l’arbre a came pour essayer de voir les marquages éventuel mais rien d’autre que celui ressemblant a un trait de scie !! )est ce que quelqu’un aurai deja eu le meme probleme ?? merci d’avance maxime


Le 20 juillet 2008, par doudou

Merci pour ce site magnifique, et ces explications tres claires. Grace a vous j’ai pu changer par deux fois deja la courroie de ma scirocco (moteur EX, similaire au DX)


Le 5 juillet 2008, par carlos alias tosmonote

bonjour je suis 1heureux propriétaire d1 golf gti 16S Oettinger de 1983 et je voulais vous dire que votre site et vos photos et explications sont vraimemt super génial et je suis content de pouvoir me renseigner sur tous type de moteur donc voila merci encore cordialement


Le 2 juin 2008, par anonyme

Bon, après l’avoir fait il y a deux ans sur mon DX c’était le tour de ma G2 GTI Cup ce week-end.

Même motif, même punition, on ne change pas une technique qui gagne : opération blanco à tous les étages, comme expliqué en 2006.

Pour les vis de la poulie du "vil brequin", re-coup de stress vu l’état des empreintes de celles-ci. Finalement, en y allant avec doigté et grâce à ma clef Allen de 6 de chez...Top Bike (Carrouf vélo), j’ai pu les avoir sans ambiance sex & violence...

Pour la poulie de pompe à eau vous pouvez démonter la dernière vis, en pigeant par un des deux autres trous sur le corps de la pompe à eau. Ca vous évite de vous meurtrir les phalanges des mimines avec les 6 pans.

Ma courroie était quasi neuve en dépit de ses 5 ans et demi, mais le galet-tendeur tournait un peu sec et ce qui justifiait ce changement préventif quoique tardif...

Je n’ai pas battu des records horaires, mais obtenu des commentaires élogieux de mon entourage sur le feutré du ronron du PB nouvellement sanglé.

Amitiées velues.


Le 14 janvier 2008, par JPX200

Un grand merci à ce site, car grâce à ces explications simple et superbement bien illustré, il ne m’a fallut que 2h15 pour pouvoir changer la courroie de distribution sur ma 1800 GLI de 1985.


Le 24 octobre 2007, par DOMI17

Bonsoir, j’ai acheté une 1800 de 1982 (nostalgie de mes 19 ans aujourd’hui 36)je vais la remettre en route je l’aurai vendredi je crois que je vais souvent venir vous voir, premier site visiter à ce jour mais crois pas que j’aurai à perdre mon temps à aller voir ailleurs, je vous ferait par de mes problémes est de mes astuces, salutations à tous et merci à ceux qui ont crées se site.


Le 20 juillet 2007, par anonyme

C’est justement ce que je cherchais pour remplacer ma courroie, génial ce site. Vraiment bien fait.. Merci


Le 15 février 2007, par Ben

Bonjour, et un grand bravo pour ce tuto aussi clair et sympathique que pertinent et utile. Je m’en suis donc inspiré pour mes travaux et je voudrais juste apporter un tuyau ou deux pour les personnes qui comme moi tomberait sur des vis collées à la Loctite ou autre. Par exemple pour la poulie de pompe à eau (indesserable avec 2 clés allen) j’ai utilisé des pinces étau avec lesquelles j’ai pincé la poulie sur la tranche et je l’ai coincée sous le spoiler à l’avant. Je suis venu à bout de la Loctite comme cela. Et pour la tension de la courroie, n’ayant pas de pince à circlips je me suis servi d’un gros tournevis pour faire levier et voili. Enfin, pour ceux qui comme moi ont des clés allen brico dépôt qui s’arrondissent à la moindre sollicitation, je me suis servi d’un embout torx que j’ai rentré en force dans une douille de 6 mms et je me suis servi d’un cliquet. Bref merci pour ce super tuto et à bientôt. Benjamin.


Le 16 janvier 2007, par Eddie

Très bonnes explications et photos. Je n’ai eu aucun soucis a remplacer la courroie, le galet et la pompe a eau sur ma golf Cab équipé du même moteur. Seule difference est la pompe de direction assistée qu’il faut démonter également. Félicitations et encore merci pour les infos

Eddie


Le 10 décembre 2006, par anonyme

Superbe reportage ! Je me suis régalé


Le 19 septembre 2006, par jean luc astier

Pour info toute courroie de distribution deposé ne doit pas etre remonté .


Le 13 juin 2006, par jeff

a partie de quelle année les nouveaux galets tendeurs sont apparus ? merci


Le 20 mars 2006, par Portos

Ca se fait très bien si vous ne faites pas comme moi, serrer le galet tendeur dans le sens anti-horaire...

Une astuce : repérer avec du "blanc" des repères de dents sur l’ancienne courroie et les trois poulies concernées. Vous reportez les repères sur la nouvelle. Vous remontez celle-ci en faisant coïncider les repères sur les poulies. Deux coups de manivelle vérificateurs, et GAZZZ !?!


Le 3 mars 2006, par pascaltz

C’ était le bon temps la courroie du 8 S ... maintenant j’ ai un 16 S avec D.A. + clim. ...


Le 19 novembre 2005, par anonyme

J’aimerais savoir ci c pareil sur corrado g 60


Le 19 août 2005, par cruzjm

premiere visite sur le site : trés bien ! au sujet de la courroie de distribution des golf 1600 (les autres je ne sais pas) il me semble que la périodicité est de 40000 Kms ! sur le commentaire precedent : changement de pompe à eau en même temps que la courroie : c’est evidemment possible mais surtout pas systematique sur ce moteur ou il suffit de deposer la courroie de l’alternateur pour changer la dite pompe !


Le 17 août 2005, par Stéphane

bjr tt d’abord votre site est très interessant mais juste un détail que les mécaniciens doivent vérifier:absolument vérifier toute fuite de pompe a eau.A savoir que dans les garages on nous encourage a changer la pompe a eau a chaque remplacement de courroie.Ca serait embétant de refaire une courroie 5000kms après.Merci


Le 28 juillet 2005, par ManYac

Super, je viens de le faire sur ma Golf II TD, les repères sont pas tout a fait les mêmes mais ça va je m’en suis sorti.

Merci de l’explication !


Le 9 juillet 2005, par guerinpascal

bon article cependant attention certaines golfs ( serie II à carbu) ont des repères sur poulie AAC , vilbrequin et arbre intermédiaire qui ne coincident pas du tout !!!! impossible d’avoir un alignement et ceci d’origine ! alors que faire pour le calage ??????????????? merci Pascal GUERIN


Le 6 juillet 2005, par Rali67

tout simplement super comme expliquation, même moi qui suis qu’un simple bricoleur j’ai tout compris. Merci


Le 30 juin 2005, par comas

Nickel les gars faut continuer comme ca.


Le 1er juin 2005, par jeanfil

bravo pour ces explications très claires.Moi j’ai un souci dès le 2eme point : la vis allen large tourne dans le vide.Si quelqu’un a une astuce, je suis preneur.


Le 14 mai 2005, par prosper (Site)

un régal pour intervenir sur nos vielles caisses avec toute la plaçe que l on a et vos explications super claires. Merçi les gars A +


Le 12 mai 2005, par anonyme

merci avec les photos ça parle plus


Le 29 avril 2005, par Florent

c pas tres difficile mais j’aimerais savoir si c pareil pour les Golf II GTI 16S car moi je n’ai pas de repère sur la polie de bout de vilbrequin.


Le 23 mars 2005, par alessio

Pfffoui ca à pas l’air si simple, c’est pas tres encouragent :-/



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site