La bannière du site

1984 - Gilles (Rabbit GTI )


Né en 1981, et bercé par différents véhicules du groupe VAG depuis mon enfance, j’ai toujours été attiré par les petites sportives populaires des années 80. Les Golf 1 GTI, Audi 80 GTE, Jetta 16S, Golf VR6 et Cooper Innocenti 1300 Export de mes parents ayant certainement beaucoup contribué à cette attirance.

J’ai encore quelques souvenirs des aller-retours vers ma Bretagne natale couché tête-bêche avec mon frère sur la banquette arrière de la GTI de mes parents, le tout à une allure maintenant passible de prison...

J’ai fait mes premières armes de conducteur sur une vaillante Polo coupé Peppermint 1000cc et 45cv, puis sur une Golf 2 1600cc à carburateur Pierburg 2E2 et ses 75cv. C’est pendant cette période que je m’intéresse un peu plus à l’achat d’une sportive économique. Je me mets donc en quête d’informations sur différents modèles, Audi 80 coupé 136cv et Golf 1 GTI principalement avant de tomber sur PassionGolfGTI.com. Adhérant de bon cœur à l’esprit "origine" du site et du forum, je m’y inscris afin d’échanger avec les possesseurs des différents modèles. J’y découvre les séries spéciales, et les caractéristiques permettant de distinguer un 1600 d’un 1800, une Rabbit d’une Plus, etc.

Octobre 2004, un stage à l’étranger ayant rempli mon compte en banque, je suis alors encore étudiant, une annonce attire mon attention, principalement par son budget et la localisation du véhicule. Cette Golf GTI 1800 rouge se trouve à moins de 10Km de chez mes parents et ne présente pas trop mal malgré quelques touches tuning.

Rendez-vous pris avec le vendeur, je me dirige voir la belle avec la ferme envie de la ramener à la maison, accompagné d’un ami. Arrivé sur le parking et avant de partir faire un essai avec le propriétaire, je fais le tour de la "belle", soulève le tapis de coffre, me penche dessous, regarde la mécanique : rien à signaler à première vue, la peinture est passée, elle a un toit ouvrant en verre qui semble correctement posé et ne fuit pas d’après le vendeur, mais le hayon est sacrément rouillé en bas et l’antenne de toit cassée fait un peu tâche.

JPEG - 63.8 ko
Photo de l’annonce


JPEG - 62.2 ko
Photo de l’annonce

Le vendeur m’emmène faire un tour, mais la belle ne démarre pas. On relève le capot, jette un œil, triture les câbles, bingo ! Le câble de la bobine est sorti de son logement et est pas mal oxydé, on grattouille, on remet en place et vroum ! Première réparation sur la GTI alors qu’elle ne m’appartient pas encore.

JPEG - 75.9 ko
Photo de l’annonce

La commande de boîte est très dure, la première passe très difficilement, mais bon, ça ne m’inquiète pas vraiment, j’ai lu l’article technique de PGG avant d’y aller.

Le moulin tire bien, les câbles des dossiers sont en partie cassés mais les cliquets ont été neutralisés ouverts, elle n’a pas de MFA et des sièges plats, mais de gros rétros réglables de l’intérieur, vous l’aurez déviné, c’est une Rabbit GTI un poil bidouillée. Le volant, la poignée de frein à main et le pommeau ont été changés par des modèles "sport". Les vitres de custode arrières ont été "filmées" et les suspensions sont "sport" aussi. La plage arrière est trouée, et elle a un becquet en mousse Kameï en haut du hayon. Les jantes sont des Votex de Golf 2 en 14" pas mal attaquées, qui ne rendent pas terrible sur cette série 1, et elle a également un attelage qui prend sur la jupe arrière et le bac de roue de secours.

JPEG - 67.9 ko
Photo de l’annonce


JPEG - 48 ko
Photo de l’annonce

Ah oui, elle a 235000 Km au compteur.

Malgré tout, elle me plaît bien, et je n’en essaierai pas d’autre. Je sors le chéquier, écris 1100€, et signe.

Un stock assez important de pièces est vendu avec la voiture, des doseurs, des ceintures, des supports de plage arrière, un tas de relais, des phares, des bocaux, les ressorts d’origine...

Chargé comme un âne, je prends le volant et entame le retour vers son nouveau domicile suivi par mon copain dans ma Golf 2 bleu Hélios. La boîte est effectivement capricieuse mais ne gratte pas, c’est juste la commande qui est dure. Je finis par démarrer plus souvent en seconde qu’en première, ce n’est pas un problème, le couple du 1800 n’ayant aucun mal à bouger les 800Kg de la petite Rabbit. Ca y est, j’ai ma Golf 1 GTI à 23 ans !!! J’ai aussi le droit de payer une assurance plein pot, vu que je suis trop jeune pour disposer d’une assurance collection et pas suffisamment de bonus.

Je roulerai ainsi en bricolant de temps à autres pendant plus de deux ans avant de sentir quelques signes de soucis d’injection et de la rouille perforante en bas des ailes arrière et sur la face avant.

Décision est prise de remiser la bête est de commencer une restauration par mes propres moyens. J’ai déjà effectué l’entretien de la Golf 2 bleue moi-même et commence à avoir quelques notions de mécanique (changement de joint de culasse, embrayage, suspension...), et ce malgré un métier dans l’informatique loin d’être un véritable avantage dans un garage. Le remplacement de la Golf 2 1600 carbu par une Golf 2 GTI EV suivra l’achat de la Rabbit, ça consomme moins et ça tire plus ;)

Nous sommes le 1er janvier 2007 quand commence le démontage proprement dit. La suite se déroulera sur plus de 4 ans où j’accumulerai les ennuis, les inquiétudes, les remises en question mais surtout beaucoup d’apprentissage et de satisfaction sur toutes les petites choses réalisées moi-même. Les investissements financier et temporel seront assez importants et je n’ai pas encore osé faire le calcul définitif.

L’histoire de cette restauration sera disponible dans la section "Les restaurations" du site.

En attendant, voici quelques photos d’après la restauration dont les derniers détails sont encore à fignoler.

JPEG - 59.5 ko
Après sa restauration


JPEG - 56.8 ko
Après sa restauration


JPEG - 47.7 ko
Après sa restauration


JPEG - 39.3 ko
Après sa restauration
Avec ses futures BBS Mahle en 14 pouces


JPEG - 47.4 ko
Lapin !


JPEG - 74.7 ko
Après sa restauration


JPEG - 37.7 ko


JPEG - 41.4 ko
 Publié le 9 juillet 2011, dernière modification le 28 mars 2011 par Gilloo


Le 13 août 2012, par anonyme

bravo pour ta superbe restauration je pense que c’est toi qui recherche une résistance de chauffage, elle existe en neuf chez vw classic parts sans faire de pub bien sur


Le 3 août 2011, par Gilloo

Merci les ptis loups ;)


Le 25 juillet 2011, par Tony

Un exemple de patience, d’engagement personnel et de passion ! Bravo Gilles ;)


Le 15 juillet 2011, par anonyme

Salut Gilloo,

Et bien ton Lapin a repris vie grasse a ta persévérance, bravo a toi pour le travail.

Looping /Philippe.



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site