La bannière du site
Accueil / Golf 2 / Golf Rallye / Présentation

Présentation


A la fin des années 80, s’il est un domaine où Volkswagen n’a pas réussi à démontrer son savoir-faire, c’est bien dans celui des courses automobiles, en particulier en rallye. En effet, après voir constaté combien cela pouvait rehausser l’image d’un constructeur (on pensera tout de suite à Audi qui s’est vu affublé d’une image de voitures de haute technicité), VW se devait enfin d’exploiter le potentiel de la Golf dans ces courses très médiatisées.

De grosses ambitions...

C’est dans ce contexte qu’est apparue la Golf Rallye. Afin de marquer le coup, la marque a voulu présenter une voiture techniquement supérieure à une simple Golf. Presque tout sépare une Rallye d’une GTI : d’abord mécaniquement : transmission syncro, compresseur G60 (apparu peu avant sur le Corrado), puis esthétiquement : ailes avant et arrières gonflées, pare-chocs enveloppants peints intégralement dans la couleur de la carrosserie, tout comme les rétros (électriques), la calandre et le becquet arrière. Ajoutons les phares rectangulaires (bizarre pour une Golf !) et les jantes 15 pouces de Corrado. L’équipement n’est pas en reste avec l’ABS, la direction assistée, le cuir sur les renforts de sièges (magnifiques), les contres-portes, le volant et le pommeau.

Une déception d’autant plus grande.

A la vue de toutes ces caractéristiques, on voit que VW voulait faire rentrer la Golf dans la cour des grands. Effectivement, au final, la « bête » coûte pas loin de 190.000 F et son poids approche les 1200 Kg (à comparer à la GTI « normale » qui vaut 2 fois moins cher et qui lui rend 250 Kg).

Ajoutons l’inertie de la transmission intégrale (il y a toujours une perte de performance sur une 4 roues motrices) et nous avons une voiture aux chronos décevants (à comparer avec ceux de la GTI).

En fait, on est surtout déçu par rapport à ce que VW avait les moyens de mettre sur le marché. L’auto a une tenue de route formidable (et encore, trop typée confort...), un freinage efficace (diamètre des disques augmentés à l’avant et à l’arrière), mais manque singulièrement de peps.

Sur une telle auto, il aurait fallu sortir 210 ch de série afin de la rendre vraiment exclusive. (sans bien sûr augmenter le tarif, irréaliste à l’époque).

De plus, son look n’a pas vraiment fait l’unanimité à l’époque (personnellement, je trouve qu’elle a un certain charme, peut-être du au fait qu’elle est rare et qu’en voir une aujourd’hui me fait forcément tourner la tête !).

Un petit mot à propos de la transmission. La syncro se caractérise du fait qu’elle n’est pas permanente : les roues arrières ne sont plus couplées lors des freinages (la voiture se comporte donc comme une traction à ce moment précis). Lors d’une réaccéleration, les 4 roues passent la puissance au sol. Amusant dans les virages serrés, la voiture pivote, et si l’arrière dérape, il suffit de remettre les gaz !

Finalement, la Rallye n’aura jamais brillé dans les différentes courses (elles ont été peu nombreuses) auxquelles elle a participé.

Pour conclure, afin de ne pas laisser les clients sur leur faim, VW se devait de mettre le même moteur dans une caisse « normale », ce qui fut fait peu de temps après avec la GTI G60.

Egalement, je ne pouvais pas m’empêcher de parler de la Golf Limited. Cette Golf, largement méconnue des français (puisqu’elle n’a été commercialisée qu’en Allemagne) fut produite en quantité très limitée. C’est en fait une Golf d’apparence très discrète (base 5 portes petits pare-chocs), exclusivement en noire métal, calandre 2 phares (afin de refroidir au mieux le moteur), toutes options (cuir, clim, toit ouvrant...), jantes BBS RM 15 pouces, filet bleu sur la calandre (au lieu du rouge). La pièce maîtresse est son moteur (compresseur monté sur le 16S) qui rend 210 ch. Forcément accouplée à la transmission Syncro (sans quoi les pneus AV partiraient vite en fumée !), la voiture donnait des performances à comparer avec celles de la M3 de l’époque...

La Golf Rallye telle qu’elle aurait dû paraître.

 Publié le 6 janvier 2001, dernière modification le 22 février 2005 par Aurelien


Le 6 décembre 2006, par golfopierrot

la limited n’est pas sortie avec la clim seulements quelques une l’ont eu



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site