La bannière du site
Accueil / Les ressources / Les cahiers techniques / Pratique / Golf 1 - Silent-bloc moteur côté distribution

Golf 1 - Silent-bloc moteur côté distribution

A partir de 150.000km, les vibrations du moteur commencent à se faire de plus en plus ressentir dans l’habitacle de la voiture, surtout à froid et à chaud lorsqu’on roule aux alentour de 140km/h. C’est le signe que les silentblocs moteur commencent à être fatigués ; ils s’affaissent et se déchirent, ne filtrant plus les vibrations.

JPEG - 18.5 ko
A gauche, le silentbloc d’origine (145.000km). A droite, le neuf. Entre les deux côtes E il y a environ 1 cm !

Préambule

Les silentblocs moteur d’une Golf série 1 sont au nombre de 3 :

- 1 côté distribution moteur (le plus sollicité)
- 1 derrière le boîtier différentiel
- 1 à l’extrémité de la boîte de vitesse

A ceux-ci, s’ajoute un tampon au caoutchouc, situé devant le démarreur et limitant les basculements du moteur, lors des accélérations et décélérations.

Ce sujet traite uniquement du remplacement du silentbloc situé à côté de la courroie de distribution, ceux côté boîte et côté différentiel étant plus faciles...

A) Avant la dépose du silentbloc

1. La dépose de la courroie de distribution : voir l’article dans le cahier technique.

2. Le silentbloc d’antibasculement doit être libéré : Il faut retirer les deux grosses vis qui le maintiennent.

JPEG - 15.2 ko
Déposer les deux grosses vis du silentbloc antibasculement, afin de le libérer.
JPEG - 16.1 ko
La chape peut être laissée sur le silentbloc.

3. Dévisser la vis supérieure de la tôle de protection latérale de la courroie de distribution, afin de pouvoir libérer le support moteur.

JPEG - 31.5 ko
Il faut libérer la tôle de protection latérale de la courroie de distribution, afin de pouvoir retirer le support moteur.

B) Dépose du support moteur

1. Déblocage des cinq vis du support moteur.

Débloquer et non enlever : Cette étape est nécessaire, car elle permet de débloquer les vis en toute sécurité.

Commencer par les 2 vis allen qui sont situées en arrière du support-moteur. Attention, pour dévisser la vis allen du haut, il est nécessaire de disposer d’une clé allen " raccourcie " dans sa partie la plus courte, afin de pouvoir la passer entre le longeron et la vis !

JPEG - 23.1 ko
Pour la vis allen du haut, il faut disposer d’une clé allen "raccourcie" afin de pouvoir la passer entre le longeron et la vis ! Puis débloquer la vis allen du bas.

Ensuite, débloquer les 2 vis restantes (hexagonales).

Enfin, débloquer la vis-axe.

JPEG - 30.8 ko
Après avoir débloqué les vis, on laisse tel quel, tant que le cric ne soulage pas le support.

2. Disposer un cric-rouleur sous le moteur, afin de pouvoir soulager le support moteur, permettant ainsi de retirer les vis du support moteur.

Il est impératif d’avoir un cric fiable (sans fuite d’huile et stable), car il devra assurer une position fixe du moteur et permettra aussi de manipuler le moteur avec précision.

Lever légèrement le moteur, grâce au cric, de manière à soulager la vis-axe ;
- finir de dévisser la vis-axe (à la main en principe), puis la retirer.
- dévisser les 4 autres vis, puis les retirer aussi.

JPEG - 16.4 ko
Le cric prend appui sur le bord inférieur du bloc. Il est impératif qu’il soit stable.

3. Retrait du support-moteur. Après avoir enlevé toutes les vis, le support moteur se retire par le bas. Pour cela, il faut baisser le moteur (lentement et en faisant attention à ne pas trop contraindre les durites de radiateur et le conduit d’échappement)

JPEG - 36 ko
Le support moteur se retire par le bas : il faut baisser le moteur, grâce au cric.

C) Remplacement du silentbloc

1. Retrait de l’ancien silentbloc Cela s’effectue simplement ; le support-moteur bloqué dans un étau, on scie le cylindre du silentbloc lui-même, par l’intérieur, avec une scie à métaux.

JPEG - 28.5 ko
Il faut un peu de précaution, lors de la découpe à la scie, afin de ne pas couper le support moteur !
JPEG - 29.3 ko
Une fois découpé, le silentbloc sera facilement extrait du support moteur à coups de marteau.
JPEG - 10.7 ko
Et voilà !

2- Insertion du nouveau silentbloc

Avant d’insérer le nouveau silentbloc dans le support moteur, il faut bien respecter l’orientation.

JPEG - 19.4 ko
Le corps du support est vers l’arrière.
JPEG - 15.6 ko
le V du silentbloc et vers le haut.
JPEG - 43.3 ko
L’insertion du silentbloc se fait à la presse, mais peut se faire grâce à un étau ! Dans les deux cas, ne pas oublier de recouvrir le corps extérieur du silentbloc d’une pellicule de graisse.

D) Repose du support moteur

1. Reprendre les opérations de l’étape "B) Dépose du support moteur ", dans le sens inverse, sans bloquer la vis-axe du support-moteur.

2. Puis celle de l’étape " A) Avant la dépose du silentbloc " dans le sens inverse, sans bloquer les vis du silentbloc d’antibasculement.

E) Après la repose du support moteur

Centrage des supports

1. Déblocage des autres supports :

* Côté boîte de vitesse (desserrage de la vis-axe)

* Support arrière de différentiel (desserrage des 2 vis hexagonales fixant le support sur le sous-caisse)

2. Le centrage transversal du moteur

- Le centrage transversal est correct lorsque le silentbloc du support arrière de différentiel n’est pas déformé ; il doit rester parfaitement rectangulaire et ses côtés ne doivent pas être inclinés.

JPEG - 18.8 ko
Le centrage transversal est correct lorsque le silentbloc du support arrière de différentiel n’est pas déformé : ses côtés ne doivent être inclinés.

- Une fois ce centrage effectué, les vis-axe des supports moteur et boîte de vitesse peuvent être bloqués.

3. Le centrage longitudinal du moteur Les deux supports moteur et boîte de vitesse doivent être parfaitement centrés : les côtes E doivent être identiques.

JPEG - 32.8 ko
Les supports de moteur et de boîte de vitesse doivent être centrés sur leur support de châssis : côtes E identiques

- Le réglage s’effectue par le support arrière de différentiel : lorsqu’il est correct, bloquer les deux vis de ce support.

4. Réglage du silent antibasculement.

- Ce silentbloc n’a pas pour fonction de support le moteur, mais de limiter ses débattements lors des accélérations et des passages en frein-moteur. Pour remplir correctement sa fonction, il ne doit pas y avoir de jeu entre le silentbloc et le logement de la chape dans lequel il se loge.

- La chape se plaque contre le châssis, sans contrainte : bloquer les 2 vis.

JPEG - 15.8 ko
Il ne doit y avoir aucune contrainte entre le logement de la chape et le silentbloc.
 Publié le 16 décembre 2004, dernière modification le 17 juin 2007 par Patrice


Le 4 novembre 2009, par Momo

Merci pour le sujet ! très interessant


Le 1er novembre 2006, par 9030ericl

super plus aucun bruit parasite une petite remarque ça ce fait très bien sans enlever la courroie de distribution je dis cela pour information et sans prétention


Le 26 avril 2005, par anonyme

bonjour j’ai besoin d’aide, et sur la golf 2 on fait comment et ils sont ou ???? merci d’avance, et faire un article dessus serait aussi bien.



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site