La bannière du site

Distribution


Arbres à cames

Sur le KR, il y a 16 soupapes. C’est la solution du double arbre à cames qui a été retenue. Il y a un arbre à cames permettant de mouvoir les soupapes d’admission et l’autre se chargeant des soupapes d’échappement.

La courroie de distribution est reliée à l’arbre à cames d’échappement par l’intermédiaire d’une poulie (remarquez sa largeur importante). Les deux arbres à cames sont synchronisés grâce à une chaîne bien tendue.

Les arbres à cames ouvrent les soupapes par l’intermédiaire des poussoirs hydrauliques. L’arbre intermédiaire ne sert plus qu’à mouvoir la pompe à huile, l’allumeur étant entraîné par l’arbre à cames. Le pas des crans des poulies est aussi modifié. (voir section lubrification)

JPEG - 38 ko
Envie d’un Kr ?

Poussoirs hydrauliques

JPEG - 26.2 ko
Un poussoir est une pièce qui sert d’intermédiaire entre l’arbre à cames (8 et 9) et la soupape (7). L’arbre à cames tourne. Pour ouvrir une soupape, la came de l’arbre à cames appuie sur le poussoir qui appuie sur la soupape pour qu’elle s’ouvre. Bien sur, il y a deux ressorts qui permettent à la soupape de se refermer.
JPEG - 68 ko
Cliquez pour agrandir

Avant, il y avait un espace entre l’arbre à came et le poussoir qui était alors mécanique. (Golf 1 et premières Golf 2). Comme il y a un jeu, quand la came bute contre le poussoir, ça fait un petit CLAC ou clic ou ce que vous voulez. (bruit caractéristique !)

Cependant un poussoir ou une came, ça s’use et l’espace entre la came et le poussoir augmente. Comme l’espace augmente, la came arrive plus vite sur le poussoir et donc, ça fait plus de bruit et la soupape s’ouvre moins. Afin de corriger cette usure, les poussoirs mécaniques sont surmontés d’une pastille (pastille d’usure) que l’on peut facilement changer. On peut se procurer des pastilles de différentes épaisseurs afin de corriger le jeu. Mais, innovation oblige, apparaîssent les poussoirs hydrauliques. Ce poussoir, grâce à un système hydraulique est toujours en contact avec l’arbre à came. Néanmoins, il n’appuie pas tout le temps sur la soupape. (il faut bien qu’elle se ferme !)

Au repos, le poussoir est en contact avec l’arbre à came, mais n’appuie pas sur la soupape qui est donc fermée. La came commence à appuyer sur le poussoir : Le poussoir s’enfonce mais n’appuie toujours pas sur la soupape jusqu’à un certain point (jeu de 0.1mm) ou la soupape commence à s’ouvrir. Il n’y a donc pas de jeu entre la came de l’arbre à cames et le poussoir, donc pas de bruit.

A froid, après une ceraine période d’inutilisation du moteur, le poussoir hydraulique peut se désamorcer. Au démarrage, le ou les poussoirs concernés se feront entendre pendant quelques secondes, ce qui est normal. Il faut attendre un peu pour que le poussoir se mette en pression.

Les poussoirs ont besoin d’huile en quantité régulière. Pour ce faire, il y a de petits canaux dans la culasse avec un orifice calibré.

Voici quelques plans de la culasse :

JPEG - 46.2 ko
Cliquez pour agrandir
JPEG - 43.9 ko
Cliquez pour agrandir

Schémas :

 Publié le 26 novembre 2002, dernière modification le 28 février 2005 par Ivan



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site