La bannière du site
Accueil / Les ressources / Les cahiers techniques / Pratique / Golf 2 - Réfection de la pompe de direction assistée

Golf 2 - Réfection de la pompe de direction assistée

En option, Volkswagen proposa la direction assistée sur certains modèles dont la seconde génération de Golf GTI ce qui permis d’alléger quelque peu un comportement devenu lourd comparé à celui de la première génération.

L’assistance est faite grâce à une pompe hydraulique à haute pression entraînée par le moteur et contrairement aux dires de VAG, cette pompe s’ouvre. Et oui !

Cet article s’appuiera sur le modèle de pompe le plus commun sur nos GTI (et cabrios). Il s’agit de la pompe de fabrication américaine Saginav qui équipa toutes les GTI (et cabrios) sauf les G60 qui étaient équipées d’une pompe ZF.


JPEG - 34.9 ko
Pompe Saginav

Ces pompes américaines sont réputées très solides mais, avec le temps, il arrive que ces dernières fatiguent (voire pire) imposant une bonne révision.

Les principaux problèmes rencontrés :

- En premier lieu, on peut citer le roulement de la pompe. En effet, la tension de la courroie de pompe à eau/de direction assistée n’est pas toujours respectée. Cette courroie est trop souvent tendue "à fond" ce qui a pour conséquence d’user prématurément les roulements de ces deux pompes. Généralement la pompe à eau est la première à montrer des signes de fatigue.

- Ensuite, on peut noter les problème liés à l’encrassement de l’huile ou à la mauvaise qualité de cette dernière.

- Enfin, dans certains cas plus rares, des fuites dues aux divers joints contenus dans la pompe peuvent apparaître.

Principaux outils à utiliser :

-  Un extracteur
-  Douille et clé Allen de 6
-  Boulons de 13 (3)
-  Clés ou douilles de 22 et de 13
-  Maillet
-  Grand cliquet
-  Pince à circlips

1. Petite réfection

Changement du roulement

- Dépose de la poulie

Il est préférable d’effectuer cette opération avant de déposer la pompe. La poulie d’entraînement est maintenue par trois vis Allen. Les deux premières se déposent aisément avec un grand cliquet et une clé Allen de 6.

JPEG - 31.4 ko
Dépose de la poulie

Pour la troisième et dernière vis, il va falloir recourir à deux autres vis longues de manière à pouvoir prendre appui avec un tournevis (voir article sur le changement de courroie de distribution

- Dépose du pignon

Afin d’extraire ce dernier, 3 boulons de 13 seront nécessaires. Il s’agit ici de sortir légèrement la pignon pour pouvoir ensuite le déposer avec l’extracteur. La méthode est simple : il suffit dans un premier temps de visser les vis à la main.

JPEG - 24.3 ko
Dépose du pignon

Ensuite il faut légèrement visser chaque vis une à une en faisant attention à ne pas forcer et à ce que le pignon soit toujours horizontal pour ne pas endommager l’axe de la pompe. Dès que possible, il faut utiliser l’extracteur afin de déposer complètement le pignon.

JPEG - 33.1 ko
Extraction du pignon

Une fois le pignon déposé, on peut alors observer le roulement retenu par son circlip.

Ce dernier s’enlève aisément avec un pince à circlip.

JPEG - 38.2 ko
Dépose du circlip

Lorsque le circlip est enlevé, il est utile de nettoyer cette zone afin d’y voir plus clair d’une part et d’éviter que la saleté ne tombe dans le corps de la pompe lors de la sortie de l’axe d’autre part.

- Sortie de l’axe de pompe et dépose du roulement

JPEG - 29.6 ko
Dépose de l’axe/pignon

Généralement, le tout sort assez facilement mais si ce n’est pas le cas, il est possible et utile de s’aider des 3 boulons (voir supra)

JPEG - 24 ko
L’ensemble axe / pignon / roulement fraîchement sorti.

JPEG - 45.1 ko
Joint central

On peut maintenant voir les deux joints centraux et l’intérieur de la pompe. Généralement le premier joint (le gros) supporte bien les années et les kilomètres, donc il n’est pas systématiquement nécessaire de le remplacer. Par contre le plus petit peut présenter quelque trace de fatigue (photo ci-après). Il n’est pas compliqué à remplaçer à ce stade-ci et n’est pas cher, donc profitez-en pour le changer.

JPEG - 34.2 ko
Le joint central

Un gros nettoyage s’impose alors avant d’accueillir le nouveau roulement.

A l’aide de l’extracteur il faut alors re-déposer le pignon :

JPEG - 43.1 ko
Dépose du pignon.
JPEG - 21.8 ko
Axe après dépose du pignon.

Toujours à l’aide de l’extracteur, on dépose enfin le roulement.

On peut noter l’usure de l’axe provoquée par un mélange de rouille et de saletés. Elle est identique à celle rencontrée sur l’axe de la came des étriers arrières

Un grand nettoyage s’impose ! A l’aide d’une brosse métallique douce et de dégraissant dans un premier temps, on arrive généralement à bout de la saleté. Dans le cas contraire, on peut terminer avec du papier à l’eau (1000) dans un second temps.

JPEG - 19.5 ko
Axe nettoyé.
JPEG - 31.8 ko
Nouveau roulement.

- Repose du nouveau roulement :

Afin faciliter la repose du nouveau roulement il est préférable de mettre l’axe fraîchement nettoyé un petit peu au congélateur. Après ce petit séjour au frais, on peut maintenant s’atteler à mettre le roulement en place. Si nécessaire, on peut s’aider gentiment d’un maillet.

JPEG - 23.9 ko
L’axe avec son nouveau roulement.

Ensuite il ne reste plus qu’ remonter le tout en faisant très attention à ne pas laisser de poussières/ saletés dans le corps de la pompe. Donc dans l’ordre :
-  Replacer l’axe/roulement dans la pompe
-  Repose du circlip.
-  Repose du pignon.

JPEG - 44 ko
Repose du circlip

Nettoyage du régulateur

A l’aide d’une bonne clé/douille de 22, on dévisse maintenant la sortie haute pression de la pompe. Attention, avec le temps, elle devient très difficile à sortir. Donc, il vaut mieux s’armer d’outils costauds et de courage.

Une fois que l’on a cassé le filet, on peut dévisser à la main et déposer la sortie. Attention tout de même à ne pas perdre de pièces. Pour ce faire, il est préférable de garder la pompe dans la même position que sur la photo.

JPEG - 42 ko
Dépose de la sortie.
JPEG - 29.5 ko
Sortie de pompe.

-  1. Sortie avec son joint à changer.
-  2. Piston avec son filtre à nettoyer (Régulateur).
-  3. Ressort.

A ce stade-ci l’observation des divers composants est importante pour la suite des opérations. En effet, toute trace de saleté excessive renverra sans doute au chapitre suivant de cette article.

2. Ouverture du corps de la pompe

Si la sortie de la pompe présentait des traces excessives de saletés, il est préférable d’ouvrir le corps de la pompe pour vérifier son état et changer le joint.

Attention : les opérations suivantes nécessitent impérativement de travailler dans un environnement propre et à l’abri des poussières.

- Ouverture du corps :

L’intérieur de la pompe est accessible par l’arrière via un couvercle scellé par un circlip. Sur la majorité des pompes, se trouvent une encoche permettant de repousser et sortir le circlip qui a la fâcheuse tendance de rouiller et donc d’être très difficile à enlever sans cette encoche.

JPEG - 41.2 ko
Dépose du circlip

Un fois le couvercle libre, on peut déposer ce dernier et donc attaquer le cœur de la pompe.

- Dépose du rotor :

Lorsque l’on enlève le couvercle de la pompe, il faut faire particulièrement attention à ne pas perdre certaines pièces du corps et donc de garder le plus possible la pompe dans la même position que sur les illustrations.

JPEG - 53.4 ko
Le cœur de la pompe

Le couvercle de la pompe comprend le plateau arrière dans lequel se trouve le petit roulement arrière. Après avoir déposé le couvercle, on découvre le cœur de la pompe c’est à dire le rotor et le stator. Le stator se place entre le plateau avant et arrière et est bloqué par les deux pions visibles sur la photo. Attention à bien repérer la positions des éléments pour ne pas avoir de surprise au remontage.

Ensuite on peut retirer doucement le rotor en prenant garde de ne pas perdre pales et finalement on retire le stator.

Ceci nous permet de voir le plateau avant et son éventuelle usure.

En principe, le corps de la pompe doit être exempt de tout coup ou trace d’usure anormale.

JPEG - 63.2 ko
Plateau avant.

- Contrôle du rotor :

Attention : cette opération étant plutôt délicate, il vaut mieux être sûr de soi avant de l’entreprendre.

Le rotor est le cœur de la pompe. De ce fait, il est impératif qu’il soit en bon état. Normalement, chaque pale du rotor doit pouvoir coulisser "gras" dans son emplacement.

JPEG - 30 ko
Le joint neuf, le stator et le rotor

Si ce n’est pas le cas, il faut repérer les éléments défaillants et les traiter un par un. Les pales qui sont en bon état ne doivent pas quitter leur emplacement. Ensuite, les pales ne doivent pas être interverties ni changées de sens de la même manière que pour des chapeaux de palier. Chaque pale déposée doit être replacée comme elle se trouvait à l’ouverture de la pompe.

Dans le cas où une pale est grippée, on commence par la nettoyer avec un dégraissant (White Spirit par exemple) et ensuite , si nécessaire, on termine au papier à l’eau (1000) jusqu’à ce que la pale ait un mouvement gras dans le rotor. Avant de replacer la pale définitivement, il faut encore s’assurer que son emplacement ne renferme pas de poussière et enfin badigeonner le tout d’huile de direction assistée.

Finalement, on effectue un dernier test sur toutes les pales avant le remontage. Si le test est concluant, on vérifie encore que le corps de la pompe est propre et qu’aucune poussière ne s’est immiscée à l’intérieur entre temps. C’est alors que l’on peut entamer le remontage en commençant par replacer le stator puis le rotor et le couvercle avec son joint neuf.

Après avoir remis le circlip et vérifié que tout est bien en place il faut encore contrôler à la main et à l’oreille que la pompe tourne rond. En tournant la pompe assez vigoureusement, un léger cliquetis émis par les pales doit se faire entendre.

Voilà la pompe est remontée et prête à l’emploi.

Derniers conseils :
-  ne pas oublier de remplacer le joint haute pression de sortie de pompe disponible chez VAG .
-  Ne pas forcer sur le moteur/pompe ci cette dernière a été démontée

Fournitures

Malheureusement, les pièces nécessaires à la réfection de notre pompe ne sont pas disponibles chez VAG (logique étant donné qu’ils prétendent mordicus que cette pompe ne s’ouvre pas...) mais il est encore possible de trouver cela chez des spécialistes en roulements et en joints. Il faut donc deux roulements (avant et arrière) et trois joints (central, arrière et de sortie).

Références, dimensions

Désignation/RéférenceDimensions
Le grand roulement ( référence SKF : 6203-2RSH)diamètre extérieur = 40mm
 intérieur = 17mm
 Hauteur= 12mm
Le petit roulement (Plateau arrière)diamètre extérieur = 14mm
 intérieur = 8mm
Le joint centralDiamètre extérieur = 36mm
 Intéreur = 18mm
 Hauteur = 7mm
Le joint arrièreDiamètre extérieur = 60mm
 Intérieur = 55mm
Le joint de sortieDiamètre extérieur = 20mm
 Intérieur = 15mm
Le joint central (bis)Diamètre extérieur = 29mm
 Intérieur = 18mm
 Publié le 30 octobre 2005, dernière modification le 17 juin 2007 par Kevin


Le 23 mars 2015, par zoul

bonjour.

quelqu’un saurait-il où trouver le fameux joint spi qui se trouve derriere le roulement ?

j’ai demonter ma pompe et impossible de trouver le joint

merci de votre contribution


Le 24 août 2009, par Chris

Bonjour,

Trop génial ce topic, bravo !!!

Ou avez vous trouver vos joints et roulement ??? Mon fournisseur me demande l’épaisseur du petit roulement arrière et leur spécificité dû au liquide de DA, avez vous ces infos ?

Merci d’avance.

CHristophe


Le 23 juillet 2009, par anonyme

merci,super article. cedric en plein démontage de sa DA.


Le 16 mai 2008, par Gargouille07

Salut. Bon je réponds à moi-même ! Donc pour le réglage du limiteur de pression, le mieux est de repérer sa position avant démontage. Avec un jeu de cales, le plus précisément possible. Ou sinon il faut un manomètre et mettre la pompe en fonctionnement. Pour les joints par contre j’ai un peu galéré. Vu que la pompe est amerloque :-) et les cotes des gorges pas évidentes à prendre... A+


Le 17 avril 2008, par Gargouille07

Salut. Je suis actuellement sur ma pompe de Golf 3. C’est le même modèle. Je voulais savoir s’il y avait un sens de montage spécifique du cœur de la pompe (partie autour des pales) et de celle au fond de la pompe ? Par contre tu as démonté le régulateur ! Comment on fait pour le tarer à la bonne pression ? A+


Le 4 décembre 2007, par DAVID (Site)

bonjour juste 1 remarque l’axe ne ce brosse pas.il ce toile au tour.. WWW.AUTO-DIRECTION.COM


Le 13 novembre 2007, par HTHS (Site)

bonjour je sui mecanicien automobile donc je sai de quoi on parle et ton article et vrément bien les novice ne seron ptétre pas enlever les joint si tu peu aporté un petit plus se serai super.


Le 27 février 2007, par blackeyedboy

hello je suis devant la pompe ouverte là, et j’avoue que je me demande comment tu sors les joints centraux côté pignon ?! je vois que tu les as sorti puisque tu les a pris en photo, mais comment ? là je sèche, t’as un astuce ???

merci en tout cas pour ce bon article


Le 16 septembre 2006, par ouninpohja

Bonjour, je découvre le site , chapeau ,reportage de passionné,nickel au suivant


Le 18 janvier 2006, par anonyme

merci tes explications sont tres claires par contre ou as-tu trouvé le joint d’étanchéïté côté poulie car perso il m’a était impossible de me le procurer malgré de nombreuses recherches et j’ai du me résinier a en faire faire un sur mesure avec bague de calage !!!!


Le 8 décembre 2005, par anonyme

Merci defaire partager le savoir. tous est fesable que lorsque l’on sais comment faire. Super article.


Le 9 novembre 2005, par Manu16v

Super !! C’est un trés bon article !!


Le 8 novembre 2005, par anonyme

Voilà encore un sujet tres bien fait !!!

Félicitations


Le 6 novembre 2005, par Kevin

Merci pour les compliments. Pour ce qui du temps, je n’y ai jamais fait attention mais je dirais qu’une bonne demi journée doit amplement suffir.


Le 4 novembre 2005, par Patrice

Hey, excellent travail et très bon article, bien détaillé étape par étape, complet ... ça parait même simple à faire du coup :o)


Le 1er novembre 2005, par Jos

Superbe Kevin, bravo !


Le 1er novembre 2005, par Pierre

vraiment beau travail en combien de temp cette operation a ete faite ?



2006 © Passiongolfgti.com | RSS  Flux RSS du site